Enregistré
S'enregistrer gratuitement
Mot de passe perdu?
NOS PARTENAIRES
MEDICAMENT.MA
OUTILS PRATIQUES
TIERS PAYANT
DISPOSITIFS MEDICAUX
TROUVER UN GENERIQUE
PROJETS
PROCHAINS RDV
FORMATIONS
COUVERTURES: JOURNEES..
ORGANISMES
NOUVEAU PHARMACIEN
OFFICINE AU QUOTIDIEN
TEXTES DE LOI
PHARMACIE HOSPITALIERE
BIOEQUIVALENCE
NOS DOSSIERS
INFOS-ALERTES
PHARMACOVIGILANCE
INSTALLATION
ETUDIER LA PHARMACIE
PARTAGE D'EXPERIENCES
SITES A VISITER
LIVRES (NEW)
ANALYSES-BIOLOGIE
HOMMAGES
PHOTOS
ARCHIVES NEW
PHARMACIES.MA CHANNEL

 


[ Ils nous ont quittés...]

 

 

VIDEOS HOMMAGES

 

 


 


RAPPORTS
 
 


 

 


Piéces à fournir 
lors d'un transfert

 

 

 

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte
Les principes 
de la charte HONcode
.
Vérifiez ici.

 

Mieux utiliser 
 Pharmacies.ma

 

 

COMITE DE REDACTION 
Pharmaciens d'Officine
Dr. Abderrahim Derraji
Dr. Zitouni Imounachen

Dr. Mohamed Meiouet
Dr. Abdelkader Jabri
Dr. Abdelk'rim Khattou

Dr. Sâad Fouad 

Pharmaciens d'Industrie
Dr. Mohamed Khalil Tamim
Dr. Mehdi Temsamani

Medecins
Pr. B. E. Benjelloun
Pr. Abdelkader Belkouchi

 

Les horaires : l’arbre qui cache la forêt 

Les pharmaciens Casablancais ont été surpris de recevoir deux horaires et deux listes de jours fériés émanant d’une part du Conseil Régional des Pharmaciens d’Officine du Sud (CRPOS) et d’autre part du Syndicat des pharmaciens d’Officine de la Wilaya du Grand Casablanca (SPOWC). Depuis, les officinaux se retrouvent devant un choix cornélien : faut-il suivre, comme par le passé, l’horaire envoyé par le SPOWC?, ou faut-il suivre l’horaire adressé par le CRPOS? voire même travailler une demi-heure de plus et faire plaisir aux deux instances !

Selon l’article 111 de la loi 17-04 portant code du médicament et de la pharmacie (CMP), c’est le CRPOS qui est chargé de faire des propositions d’horaire au gouverneur. Alors que si on se référait à l’article 8 du dahir du 19 février 1960,  les arrêtés étaient pris après avis des autorités sanitaires locales. Mais dans les deux cas de figure, c’est le gouverneur de la préfecture ou de le province, qui fixe les horaires d'ouverture et de fermeture ainsi que les modalités selon lesquelles doit être assuré le service de garde en tenant compte de l’intérêt du citoyen, du pharmacien et des employés en pharmacie.

En examinant de près la situation qui prévaut actuellement dans plusieurs villes du royaume,  ce n’est pas tant le choix d’une grille d’horaire qui pose problème, mais c’est plutôt le non respect de celle-ci. L’impunité qui semble régner, fait que de plus en plus de pharmaciens pratiquent un horaire à la carte au grand dam de leurs voisins qui commencent par être excédés et finissent le plus souvent résignés.

Si par le passé, nos organismes se sentaient démunis face au non respect des horaires, aujourd’hui, ce n’est plus le cas, le législateur  a prévu des sanctions disciplinaires à l’encontre de tout pharmacien qui ne respecte pas les horaires (l’article 111-CMP). Par conséquent, les instances ordinales devraient user pleinement de cette prérogative en sanctionnant d’une manière juste et loyale tous les dépassements observés.

Abderrahim Derraji  -16 novembre 2008 -